« Marhoul mécanique solidaire » : un nouveau festival unique en son genre à Tataouine

Le paysage culturel et touristique à Tataouine sera renforcé, à partir du mois de mars 2019, par un nouveau festival, premier du genre, dénommé  » Marhoul mécanique solidaire « , dont la session préparatoire sera organisée les 16, 17 et 18 mars 2019, sous le signe  » Tataouine terre, peugeot 404 bachée  » .
Ce nouveau festival, organisé, à l’initiative de la société touristique et de la culture de Tataouine en collaboration avec l’association de la source de la vie, aura des fins économiques et sociales importantes dans la région pouvant contribuer à fixer les habitants dans leur région pour la réhabilitation des activités rurales et leur enrichissement par des produits culturels et touristiques solidaires dans le Sahara.
Le directeur du nouveau festival, Ali Béchir a déclaré, à l’agence TAP, que cette manifestation permettra de goûter à la vie paysanne à bord « d’une peugeot 404 bâchée », l’objectif étant de mettre en place un tourisme saharien alternatif dans la région.
« Le Marhoul » va parcourir un itinéraire de 404 km répartis sur 3 étapes tout au long du festival. La première s’étalant sur une langueur de 160km partant de Tataouine à Béni Mhira, passant de Kasr Ouled Soltane où il sera procédé au stockage des céréales dans ses chambres pour poursuivre la route vers la ville de Sommar puis le village Karchaou pour atteindre le foyer sous les tentes au milieu des dunes.
Parmi les spécificités du « Marhoul », figurent les plats locaux qui vont être préparés par les participants au festival, dont notamment le pain  » milla  » et  » Mbakbka, qui fera l’objet d’une compétition des recettes locales, présidée par un chef cuisinier libyen spécialisé dans ce met.
La deuxième étape s’effectuera sur un itinéraire de 150 km partant de la station Marhoul en direction de Douirat par Ksar Hdada, Guermessa et Chenini où les participants prendront leur déjeuner au milieu d’une oasis collinaire  » Akla « .
La troisième étape, quant à elle, s’étend sur une distance de 84 km, en partant de Douirat en direction de Ksar Ouled Dbeb et puis l’Oasis Tlelet pour le retour, ensuite, à Tataouine.
Sur le plan solidaire, « Marhoul » créera une bibliothèque scolaire à l’école Beni Mhira et organisera une campagne de vaccination des caprins dans les sites par lesquels passera le « Marhoul », outre des caravanes sanitaires en faveur des habitants des quartiers ruraux.

Leave a Reply