SERVICOM: baisse de 34% de ses revenus

Les revenus consolidés de la société « SERVICOM » ont enregistré, au 30 septembre 2018, une baisse de 34% pour se situer à 27,8 millions de dinars (MD).
Selon les indicateurs d’activité trimestriels de la société, cette régression est due, principalement, à la baisse du chiffre d’affaires de l’activité travaux publics qui est passé de 27,7 MD, au 30 septembre 2017, à 14,2 MD au cours de la même période de l’année 2018.
En effet, SERVICOM a choisi de se désengager progressivement des marchés publics non rentables pour plusieurs raisons dont essentiellement, les retards importants de paiements de certains clients publics et l’absence d’une formule de révision des prix, adéquate à la variation importante des taux de change et du prix de bitume liés au prix de pétrole.
Le chiffre d’affaires(CA) de l’activité climatisation et chauffage a chuté de 18% pour se situer à 4,3 MD. Cette régression est due au ralentissement prononcé du marché de la promotion immobilière.
Pour l’activité ascenseurs, le CA a augmenté de 7% passant de 5,6 MD, au 30 septembre 2017, à 6 MD, au cours de la même periode 2018, malgré le désengagement total des marchés publics en Tunisie.
De même, le CA provenant du composant service  » climatisations et ascenseurs  » a connu une croissance importante de 26%.
En ce qui concerne la mise en place et l’organisation du département  » Export « , SERVICOM aura pour mission le renforcement des ventes en France et la commercialisation des ascenseurs fabriqués en Tunisie vers des pays du sud de l’Europe, du Moyen Orient et d’Afrique à travers des distributeurs.
L’activité Smartphones et Tablettes  » SERVICOM  » a connu, durant le premier semestre 2018, une légère diminution de 2% du chiffre d’affaires pour se situer, au 30 septembre 2018, à 3,1 MD.
Par ailleurs, le management est en train d’œuvrer pour renforcer les fonds propres et réaliser une augmentation de capital avant la fin de l’année 2018 cela permettra d’accompagner la nouvelle stratégie de la société  » Servicom  » accès à l’export, les services, le recherche et développement en ascenseurs et le désengagement des marchés publics.

Leave a Reply