Youssef Chahed: Une série de mesures seront prises pour maitriser le déficit commercial

Le ministère du commerce se penche sur l’élaboration d’une série de mesures visant à maîtriser le déficit commercial qui permettra de retrouver des taux de couverture acceptables, au cours des deux prochaines années, a déclaré le Chef du Gouvernement Youssef Chahed.
Intervenant, au cours de la plénière consacrée au vote de confiance, Chahed a ajouté que son gouvernement prendra des mesures permettant de freiner l’importation anarchique et lutter contre la spéculation de certains acteurs économiques.
Le Chef du gouvernement s’est engagé à appuyer les secteurs producteurs dont les industries d’extraction, l’agriculture et le tourisme à travers des mesures d’incitation dans le cadre du projet de loi de finances pour l’exercice 2019.
Et d’ajouter que l’Etat poursuivra sa politique d’investissement dans l’infrastructure, annonçant le démarrage, en 2019, des travaux de réalisation des projets structurés, dont le pont de Bizerte, le port en eaux profondes d’Enfidha et les quais 8 et 9 au port de Rades, l’autoroute Tunis/Jelma et le raccordement du gouvernorat de Tataouine à l’autoroute.
Il a fait remarquer que le gouvernement prévoit de poursuivre la maîtrise du déficit public dans le budget de 2019 et envisage de limiter le pourcentage du déficit dans le budget à 3,9% afin de réduire l’endettement pour la première fois depuis la Révolution.
Chahed a indiqué que le gouvernement œuvrera, au cours de la prochaine période, à réduire l’inflation et à maitriser les prix, précisant que les mesures prises par le gouvernement pour préserver les grands équilibres de l’économie et éviter l’effondrement économique, ont  » engendré des impacts collatéraux dont l’inflation « .
Evoquant l’inflation, Chahed a souligné la volonté de lutter contre ce fléau et de maitriser l’augmentation des prix, précisant que cela a été introduit dans le projet de loi de finances 2019 qui n’a pas comporté des augmentations des taxes et des impôts sur les entreprises et le citoyen, ce qui contribuera largement à la maitrise des prix.
Il a aussi annoncé que la présidence du gouvernement envisage de superviser la commission nationale de maitrise des prix. IL s’agit également de tenir des réunions périodiques et de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger le pouvoir d’achat du citoyen, a indiqué Chahed, ajoutant que  » le gouvernement œuvrera à renforcer les équipes de contrôle économique au niveau de plusieurs ministères « .
Pour Chahed, le gouvernement a réussi à concréter les mesures prises au profit des entreprises ce qui a permis d’améliorer le climat d’affaires, outre le classement de la Tunisie qui a gagné 8 rangs dans le rapport de la Banque Mondiale  » doing business « .
Le gouvernement œuvre aussi à créer des postes d’emploi et à encourager l’initiative privée à travers la mobilisation de financements supplémentaires au profit des fonds d’emploi et d’amorçage pour accompagner les jeunes dans le lancement de leurs projets, a indiqué Chahed, rappelant, également, la création d’une banque des régions au cours de 2019.

Leave a Reply