L’Ordre des Ingénieurs Tunisiens appelle le gouvernement à respecter ses engagements vis à vis des ingénieurs

L’Ordre des Ingénieurs Tunisiens (OIT) a appelé, lundi, le gouvernement à respecter ses engagements vis-à-vis les ingénieurs, afin de ne pas être obligés d’observer des mouvements de protestation.  »
L’OIT a exprimé dans un communiqué publié, lundi, en marge de la réunion de son conseil national, les 22 et 23 décembre 2018, à Hammamet, son mécontentement, concernant le désengagement, du gouvernement de ses promesses à propos de la résolution des problèmes matériels et immatériels des ingénieurs soumis depuis plus d’un an ».

L’OIT a appelé « les ingénieurs à défendre leurs demandes légitimes et de continuer à lutter pour les concrétiser ».
Les ingénieurs réclament « l’amélioration de leur situation matérielle et immatérielle, notamment les salaires perçus par les ingénieurs au début de leur carrière ».

L’amélioration de la formation des ingénieurs, notamment avec l’intervention d’institutions universitaires et de formation privées, la vétusté de l’infrastructure et des manuels d’enseignement dans les instituts et les universités, est également une demande pressante de l’OIT.

L’ordre recommande d’examiner le projet du statut de l’OIT et celui de la mobilisation des ressources financières pour l’exécution des projets, la construction d’un nouveau local et l’acquisition d’un nouveau matériel afin de renforcer sa position dans l’encadrement des ingénieurs.

L’ordre compte 66 mille ingénieurs et le nombre des ingénieurs diplômés des instituts d’ingénierie a considérablement augmenté, passant de 4 300 ingénieurs, en 2010 à plus de 8 000 en 2015.

Leave a Reply