UTAP appelle ses adhérents à recourir à tous les moyens de pression possibles pour défendre leurs droits

L’UTAP appelle toutes les unions régionales de l’agriculture et de la pêche à mener toutes les formes de militantisme et à recourir aux moyens de pression légaux pour organiser des mouvements de protestation dans tous les gouvernorats afin d’exprimer la colère des agriculteurs et des marins pêcheurs contre la dégradation de leur situation.
Dans un communiqué publié vendredi, le conseil des régions qui a tenu hier jeudi sa réunion périodique, a indiqué que la reconduction de l’Etat d’urgences, a perturbé le transport et la commercialisation des produits des agriculteurs en plus des tentatives de contrôle des prix de production sous le slogan de lutte contre la spéculation, de baisse des prix et de contrôle des circuits de distribution sans prendre en considération l’intérêt de l’agriculteur et son droit à une vie digne.
L’organisation a souligné l’augmentation des pertes des agriculteurs à cause de la hausse du cout de production et de l’électricité outre les vols agricoles et la non indemnisation des agriculteurs sinistrés à cause des catastrophes naturelles, et le retard du versement des crédits saisonniers.
Le conseil a exprimé son appui aux craintes des agriculteurs de la poursuite des négociations avec l’Union Européenne sur l’accord de libre échange sans fixer un programme précis de mise à niveau du secteur agricole et permettant à ce secteur d’être compétitif à travers faire participer l’organisation rappelant que les agriculteurs ont été absents et privés d’une représentativité réelle au conseil national du dialogue social.

Leave a Reply