La BCT publiera dans quelques jours, une circulaire régissant les comptes en devises pour les startupers

    La Banque Centrale de Tunisie (BCT), publiera dans quelques jours, une circulaire régissant la détention d’un compte en devises par les startupers, telle que prévue par le « statup act », adopté en 2018, par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), a indiqué le Gouverneur de la BCT, Marouane Abassi.

    « Ainsi, les startupers ayant acquis le label d’une société startup et qui ne disposent pas de devises au début de leur carrière, bénéficieront d’une carte technologique d’une valeur de 100 mille dinars, alors que pour les autres sociétés, la valeur des cartes est de 10 mille dinars.

    Dans une intervention à une rencontre organisée jeudi, à Tunis, par l’association des anciens de l’IHEC « Alumn IHEC Carthage » , sur le thème « Quelle vision et quelles réformes pour continuer à redresser l’économie », Abassi a affirmé que la digitalisation de l’économie est fondamentale, soulignant que la Tunisie n’a pas le droit de rater le coche, en 2019, en matière de digitalisation.

    Raoudha Boukadida, directrice des opérations en capital à la BCT, a précisé dans une déclaration aux médias, que cette circulaire accordera la liberté totale aux startupers pour investir à l’étranger. Elle leur permet de réaliser en devises, des opérations de crédit et de dépôt, des participations sociales, ainsi que des achats et des ventes d’obligations convertibles en actions, et des bénéfices provenant des investissements réalisés à l’étranger.

    Le statuper aura également, la possibilité d’effectuer des retraits de ce compte pour couvrir ses dépenses courantes pour le compte de la société à l’étranger, ainsi que celles pour le compte des dirigeants ou des employés.

    S’agissant de la situation du pays, Abassi a indiqué que « le pays est dans la bonne direction tant pour ce qui est de la politique monétaire que de la politique budgétaire, sauf qu’il y a un problème de liquidité, suite à la non disponibilité de l’épargne institutionnelle ».

    Le Gouverneur de la BCT a encore précisé que la lutte contre l’inflation est la principal axe sur lequel travaille l’institution d’émission.

      Leave a Reply