Plus de 3 mille opérateurs économiques participeront à la FITA 2019

Plus de 3 mille opérateurs économiques, des personnalités de haut niveau, des ministres de l’investissement africains, venant de pays tels que la Côte d’Ivoire, le Mali et la Guinée Conakry ainsi qu’une centaine d’institutions financières et d’organismes internationaux et panafricains (BAD, BID, BANK OF AFRICA, Banque mondiale, AFRICINVEST , SOCIETE GENERALE…..) participeront à la deuxième édition de la conférence internationale  » Financing Investment & Trade in Africa  » (FITA 2019) qui se tiendra, les 5 et 6 février 2019, à Tunis, a annoncé le président de » Tunisia Africa Business Council  » (TABC), Bassem Loukil.

Intervenant, lors d’une conférence de presse tenue, jeudi, à Tunis, pour donner un aperçu des grandes lignes de cet événement, Loukil a fait savoir que « FITA 2019″ est organisée après la grande réussite de la première édition tenue, à l’initiative de TABC et en partenariat avec les ministères du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, du Commerce et des Affaires Etrangères.

Elle vise à évaluer la situation du financement, du commerce et de l’investissement en Tunisie et en Afrique, présenter les offres et mécanismes de financement sur le continent africain et instaurer un espace d’opportunités et de rencontres entre organismes panafricains de développement économique, banquiers, capital-risqueurs, fonds d’investissement et experts.

La conférence a, également, pour objectif de présenter les solutions financières alternatives émergentes, dont le capital développement, le crowdfunding et l’assurance-crédit lesquels peuvent intervenir en complément de l’offre bancaire traditionnelle africaine.

Elle sera, l’occasion, aussi pour plusieurs pays africains de présenter leur plan de développement économique, les projets d’investissements structurants, en particulier en partenariat public privé (PPP), ainsi que les modalités de financement.

De son côté, le Commissaire Général de  » FITA 2019 « , Habib Karouali a souligné que l’ambition est de faire de cette rencontre un événement annuel africain incontournable, surtout que plus de 2 mille rendez-vous bilatéraux (BtoB) seront programmés à cette édition.

Et d’ajouter que l’objectif est de créer un environnement propice aux échanges, un cadre de proximité favorisant un dialogue productif entre décideurs et acteurs clés des secteurs publics et privés, des investisseurs internationaux, des institutions financières internationales ainsi que celles de promotion de l’investissement.

Karouali a précisé que la Côte d’Ivoire et le Mali seront deux pays à l’honneur au cours de cette conférence et deux sessions spéciales  » investissement in Mali  » et  » investissement en Côte d’Ivoire  » seront organisées en marge de  » FITA 2019 « .

Leave a Reply