Le chef de la police municipale agressé lors d’un raid contre la contrebande et les installations anarchiques aux souks de Tunis

    Le chef de la brigade de la police municipale de Tunis a été blessé au niveau de la tête et agressé, mardi, par des commerçants au centre de la capitale Tunis, lors d’un raid et de saisie de marchandises d’origine inconnue, aux marchés Sabaghine, Sidi Boumendil et Rue de la Commission.
    Le chef de la brigade régionale de la police de Tunis a été blessé au niveau de la tête avec un objet contondant de la part de certains commerçants du marché de Sabaghine dans la capitale Tunis, lors d’un raid et de la saisie de plusieurs chaussures de sport de l’origine est inconnue.
    Des affrontements ont eu lieu entre les agents de la police municipale et des employés des marchés, ce qui a entraîné les blessures du chef de la brigade et d’un douanier, selon le Colonel Haythem Zannad, porte-parole officiel de la direction générale de la Douane.
    Zannad a précisé que cette intervention qui a duré deux heures, a permis de saisir des chaussures de sport, des produits cosmétiques et des appareils de téléphone mobile.
    Le rythme de l’activité commerciale s’est poursuivi normalement dans le reste des marchés de Tunis situés dans la rue d’El Jazira et la place de Bab Bhar.
    Les brigades de la douane et de la police municipale mènent des campagnes conjointes de contrôle dans le cadre du programme de lutte contre la contrebande et d’installation anarchique des commerçants.

      Leave a Reply