L’UTAP conteste la décision de la BCT d’augmenter le TMM

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) a contesté la décision de la Banque centrale de Tunisie (BCT) d’augmenter le taux d’intérêt directeur (TMM), estimant qu’elle « ne tient pas compte de la situation difficile de la plupart des secteurs économiques, dont le secteur agricole et de la pêche ».

L’organisation agricole a souligné, dans un communiqué, que cette mesure « unilatérale et improviste » ne peut pas être une solution pour surmonter les difficultés structurelles dont souffre l’économie nationale.

« Cette décision ne peut pas mettre fin aux autres problèmes endogènes et exogènes, tels que la lutte contre l’effondrement continu du dinar, l’inflation et la lutte contre le commerce parallèle et contre les barons de la contrebande ».

L’UTAP a averti contre les impacts négatifs de cette décision sur l’investissement agricole, ce qui engendrera une augmentation du coût du crédit agricole, un alourdissement des charges des agriculteurs et un cumul des dettes des agriculteurs.

Le conseil d’administration de la BCT a décidé mardi d’augmenter le taux d’intérêt directeur de 100 points de base, pour passer de 6,75% à 7,75%, afin de faire face à aux pressions inflationnistes qui représentent un risque pour l’économie et une menace pour le pouvoir d’achat, nécessitant une prise de mesures appropriées pour réduire leurs effets négatifs.

Le gouverneur de la BCT Marouene Abassi a précisé lors d’une conférence de presse tenue mercredi, que sans cette mesure, le taux d’inflation sera à deux chiffres en Tunisie.

Leave a Reply