Première mission africaine du CIFE : Les femmes entrepreneures tunisiennes en quête du marché Africain du 26 au 28 février 2019

Une délégation de plus de 40 femmes entrepreneures tunisiennes opérant dans divers domaines participera à la cinquième édition du forum annuel du Conseil international des femmes entrepreneures (CIFE) qui se tiendra les 26, 27 et 28 février 2019 à Abidjan (Côte d’Ivoire), sur le thème « La transformation digitale : une opportunité de croissance pour les femmes entrepreneures en Afrique ».

C’est la première mission africaine de prospection du CIFE qui ambitionne, à travers ce Forum, de développer une plateforme d’échanges et de coopération entre les femmes africaines, de les sensibiliser à la révolution digitale et de mettre en lumière les perspectives de business entre les femmes entrepreneures du continent.

Le forum africain du CIFE combinera conférences, expositions et rencontres B2B auxquelles participeront des spécialistes et des entrepreneurs venant de différents pays africains.

La STB et la Poste tunisienne sont les sponsors financiers de ce forum, mais elles seront également les financeurs des projets de partenariat potentiels auxquels pourrait donner lieu ce forum.

Pour Donia Hammouda, membre du CIFE et commissaire de ce forum africain,  » avoir la STB et la Poste Tunisienne comme partenaires financiers est une chance pour les femmes entrepreneures désireuses d’investir dans les pays africains ; le financement étant un pilier essentiel de l’investissement et de la pérennité des investissements ».

Hammouda a également fait savoir que  » la ville d’Abidjan a été retenue pour accueillir la première mission de prospection du CIFE car elle constitue une véritable porte pour l’Afrique subsaharienne, de par son ouverture sur les différents marchés africains « .

« La Tunisie compte plus de 20 mille femmes chefs d’entreprises et les opportunités de partenariat qu’offre le marché africain pour ces femmes sont énormes. A ce titre, la digitalisation constitue un vecteur de croissance et de compétitivité indéniable qui permettra de consolider les échanges entre les femmes entrepreneures du continent  » a-t-elle ajouté.

De son côté, Najia Gharbi, DGA à la Caisse des dépôts et consignations et présidente du Conseil d’administration de la STB, a considéré, dans une déclaration médiatique,  » que la présence de la STB en Afrique à travers sa participation dans la Société nigérienne de banque (SONIBANK) est de nature à soutenir les femmes entrepreneures tunisiennes dans leur quête du marché africain « .

Gharbi a aussi souligné que  » la STB négocie également avec les bailleurs de fonds internationaux et régionaux la possibilité d’ouvrir des lignes de financements au profit de ces entrepreneures « .

Elle a également appelé les entrepreneures tunisiennes à tirer profit des mécanismes publics de garantie et de soutien à l’internationalisation des entreprises disponibles en Tunisie ( COTUNACE, CEPEX…), affirmant qu’un effort particulier est consenti par les banques publiques tunisiennes pour garantir aux investisseurs tunisiens une meilleur couverture des risques de change et des divers risques liés aux marchés extérieurs ».

Leave a Reply