Gaspillage alimentaire en Tunisie : la valeur des aliments gaspillés s’élève à 576 millions de dinars annuellement

Chaque année, les ménages tunisiens gaspillent des produits alimentaires d’une valeur de 576 millions de dinars. Le pain arrive en tête des aliments gaspillés (15,7%), suivi par les pâtes alimentaires (10%) et les fruits et légumes (6%), selon les statistiques de l’Institut national de consommation (INC).

300 mille pains sont quotidiennement jetés dans les poubelles, a encore précisé le directeur général de l’INC, Tarek Ben Jazia, lors d’un atelier de sensibilisation et de formation sur les bonnes pratiques de réduction du gaspillage alimentaire, ayant regroupé 60 mères de familles, du Grand Tunis.

Une étude élaborée par l’INC révèle, par ailleurs, que 72% des ménages tunisiens reconnaissent l’ampleur du phénomène du gaspillage alimentaire.

Ben Jazia a aussi souligné l’importance des ateliers de sensibilisation sur la nécessité de limiter le gaspillage alimentaire, soulignant le rôle central des mères de familles dans la lutte contre ce phénomène d’autant plus qu’elles gèrent 80% des besoins alimentaires de leurs familles, d’après les études de l’INC.

Ben Jazia a, d’autre part, mis l’accent sur la responsabilité des mères de familles formées aux bonnes pratiques de réduction du gaspillage alimentaire, dans la vulgarisation de ces pratiques au sein de leurs milieux familiaux et sociaux pour répandre la culture de rationalisation de la consommation.

De son côté, le responsable médias du Bureau régional du Proche Orient et l’Afrique du Nord de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Issam Azouri, a affirmé que  » cet atelier est une poursuite des efforts engagés pour la lutte contre le gaspillage alimentaire dans le cadre du projet de  » La réduction des pertes et du gaspillage alimentaire et le développement des Chaines de Valeur pour la sécurité alimentaire en Egypte et en Tunisie « , mis en œuvre par la FAO en collaboration avec des partenaires nationaux dont l’Institut National de la Consommation (INC) « .

Il a rappelé que ce projet a été lancé en 2016 suite à des études ayant permis d’estimer le gaspillage et les pertes aux niveaux des filières lait et céréales et d’identifier leurs causes et mis en évidence les priorités stratégiques dans ce sens.

Ce projet a pour objectif de réduire les pertes et le gaspillage alimentaires, estimé à 200kg par personne par an dans la région MENA.

Il est à noter que l’expert en art culinaire et en hôtellerie et président de l’association  » 20 Millions de consommateurs « , Zouhair Ben Jemaa a proposé plusieurs idées et pratiques simples et créatives, visant à atténuer le gaspillage alimentaire et à réutiliser les restes alimentaires.

Leave a Reply