La BCT appelle à un suivi étroit des sources de l’inflation

La Banque centrale de Tunisie (BCT) a appelé à un suivi étroit des sources de l’inflation et à assurer davantage de coordination entre les politiques économiques, outre la mise en place de mécanismes favorables de lutte contre les risques de ce phénomène, au moment ou l’indice de prix à la consommation a augmenté, en février 2019 en glissement annuel, à 7,3%, contre 7,1% au cours du mois de janvier 2019.
Lors de sa réunion tenue, jeudi à Tunis et consacrée au suivi d’un nombre d’indicateurs économiques, le conseil d’administration de la BCT a expliqué la hausse du taux d’inflation, au cours du mois de février 2019, par le renchérissement de l’inflation des produits alimentaires, soit un taux de 8,2%, contre 7,1%. S’agissant des prix des produits manufacturiers, ils demeurent à un niveau élevé (8,7% contre 8,9%).
Le Gouverneur de la BCT Marouane Abassi avait prévu, auparavant, une baisse du taux d’inflation à moins de 7% à la fin de l’année 2019, soit entre 6,8 et 6,9%. Suite à la décision du CA de réviser le taux directeur, Abassi avait précisé que si cette mesure n’est pas prise, le taux d’inflation en Tunisie sera à deux chiffres.

Leave a Reply