La Tunisie capable de devenir un point de départ pour le lancement des initiatives économiques à l’échelle arabe (Responsable à la Ligue Arabe)

Le choix de la Tunisie pour abriter le sommet arabe dans sa 30ème édition en fait un pays duquel émaneraient des initiatives économiques interrégionales et arabes, a estimé la secrétaire générale adjointe, présidente de la section des affaires sociales à la Ligue arabe, Hayfa Abou Ghazela.
Lors de la réunion préparatoire des hauts responsables du conseil économique et social de la Ligue arabe en prévision de la 30ème édition du sommet arabe, Abou Ghezala a ajouté que la Tunisie qui est pourvue de compétences humaines est capable de faire réussir ce sommet sur les plans économique et social.
Elle a affirmé que le renforcement de l’économie palestinienne face aux pratiques israéliennes qui ont eu un impact négatif sur les situations économique et sociale de la Palestine, figure parmi les priorités de l’action arabe commune, outre l’éradication des causes sociales et culturelles provoquant le terrorisme dans le cadre du renforcement des efforts arabes dans ce domaine.
Pour elle, l’amélioration de la vie du citoyen demande la mise en œuvre des plans et programmes, prenant en considération les potentialités et les richesses naturelles et humaines des pays arabes. Plusieurs questions économiques et sociales constituant des priorités dans l’action arabe commune seront débattue par le CES, à l’instar des négociations arabes concernant le changement climatique et la déontologie des sciences et des technologies.
Elle a indiqué que l’action du développement économique et social résulte de l’indissociabilité de l’appareil de l’action commune arabe, sans omettre les décisions attendues de ce conseil qui devraient être concrétisées par les dirigeants arabes.

Leave a Reply