L’ARP discute deux accords financiers portant respectivement sur l’eau et l’adhésion de la Tunsiei au COMESA

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a entamé la discussion du projet de la convention de crédit, conclue entre la Tunisie et le Fonds saoudien pour le développement (FSD) le 13 décembre 2018, pour le financement du projet d’amélioration de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural dans le gouvernorat de Bizerte et examinera ensuite le projet d’accord de l’adhésion de la Tunisie au COMESA (marché commun de l’Afrique orientale et australe).
Le gouvernement consacrera les financements saoudiens, soit 247 millions de dinars tunisiens (MD) pour porter le taux d’approvisionnement en eau potable en milieu rural dans le gouvernorat de Bizerte de 87,3% en 2012 à 96% en 2023, moyennant la pose de 300 km de canalisations. Le projet devrait bénéficier à 175 mille habitants.
Le projet comprend la création d’une station d’assainissement d’eau d’une capacité de 500 litres par seconde, une station de pompage et 27 réservoirs d’eau, en plus de l’installation de 500 km de canalisations et la réalisation des ouvrages et équipements électriques.
L’ARP discutera ensuite le projet relatif à l’adhésion de la Tunisie au COMESA. La Tunisie compte sur ce marché qui s’étend sur 12 millions de km2, comprend 500 millions d’habitants et réalise un PIB de 700 milliards de dollars, à la lumière de la volonté des entreprises tunisiennes de s’orienter vers ce marché et d’obtenir des facilités d’accès à cette entité.

Leave a Reply