Nécessité de nouvelles perspectives pour le développement des ports de l’Afrique du Nord (Présidente UAPNA)

Une nouvelle vision pour le développement des ports devra être engagée afin de leur permettre de devenir des espaces à forte valeur ajoutée, a déclaré la présidente de l’Union des Administrations Portuaires du Nord de l’Afrique (UAPNA), Nadia Al Iraki.
Intervenant, au cours de la 40ème réunion du conseil des Administrations Portuaires du Nord de l’Afrique (UAPNA), tenue lundi, à Tunis, Al Iraki a souligné que la révolution informatique, notamment l’utilisation des nouvelles technologies de la communication a permis de relever les défis que traverse le secteur portuaire.
Et d’ajouter que le choix du thème de cette réunion numérisation des ports commerciaux, défis du présent et du futur traduit la conscience de l’UAPNA de la nécessité de s’adapter à la révolution numérique.
Pour sa part, le directeur général de l’Office de la Marine Marchande et des Ports (OMMP), Sami Battikh a souligné que les travaux du conseil d’administration de l’Union des Administrations Portuaires du Nord de l’Afrique seront axés sur la numérisation des services administratifs, le guichet portuaire unique et les mécanismes de liaison des guichets portuaires uniques au niveau de l’Union.
Le directeur général du transport maritime, au ministère du transport, Youssef Ben Romdhane a, quant à lui, mis l’accent sur la nécessité de la numérisation des ports et le développement des services afin d’imposer leur présence face aux ports internationaux, au vu des changements technologiques.
Parmi les autres défis auxquels sont confrontés les ports de l’Afrique du Nord, Ben Romdhane a relevé l’impératif de développer le domaine de la sécurité et la gestion des risques ainsi que la préservation de l’environnement via la mise en place de ports amis de l’environnement.

Leave a Reply