Participation des ingénieurs à la conférence internationale sur la sécurité alimentaire à Tunis

Le 15 mars 2019, est la date limite fixée pour la participation scientifique à la conférence internationale qui sera organisée les 24 et 25 juin 2019, par l’Ordre des Ingénieurs de Tunisie (OIT), en collaboration avec la Fédération Mondiale des Organisations des Ingénieurs (FMOI).

Cette conférence placée sous le thème  » l’ingénierie et la sécurité alimentaire en Afrique « , s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des 17 objectifs du développement durable, fixés par l’Organisation des Nations Unies (ONU) en vue d’assoir un développement durable à l’horizon 2030, en tenant en compte les aspects économiques, sociétaux et environnementaux ainsi que de leurs interactions.

Dans ce cadre, l’OIT oeuvre à rassembler les acteurs impliqués dans cette démarche, autour des Objectifs de Développement Durable (ODD), surtout ceux n°2 et 12 respectivement  » faim zéro  » et  » consommation et production responsable « , afin de mettre en avant le rôle des ingénieurs dans la sécurité alimentaire et de ressortir avec des recommandations à suivre.

Cette conférence vise à créer une plateforme favorisant l’échange des connaissances, des idées novatrices, des expériences, à renforcer les capacités et à partager les résultats des travaux des ingénieurs, des scientifiques ainsi que ceux des représentants de la sociétés civile impliquée dans ce domaine,en vue d’adopter la Déclaration de Tunis pour la sécurité alimentaire, avis des ingénieurs « .

La conférence internationale abordera plusieurs thèmes, comme  » la politique agricole et le besoin en ingénierie pour relever les défis de la sécurité alimentaire « ,  » le rôle des technologies dans la préservation des ressources naturelles et le développement de l’agriculture dans un contexte de changement climatique « ,  » l’organisation des filières et le développement de la chaine de valeur  » et  » le développement des ressources humaines, l’ingénierie, le renforcement des capacités institutionnelles et le développement de la coopération internationale « .

Ces sujets concernent principalement, les moyens de faire de l’agriculture, une locomotive de développement et de croissance en Afrique et le rôle de la nouvelle ingénierie en Afrique dans la transformation de l’agriculture de l’autosuffisance vers une agriculture créatrice de richesse capable de relever le défis de la sécurité alimentaire.

La conférence se focalisera également, sur le rôle des technologies dans la réalisation de la sécurité alimentaire à travers leur exploitation dans l’agriculture et l’impact des changements climatiques (le système d’alerte, la production dans unclimat normal ou difficile…), outre le rôle de la technologie dans l’évaluation des ressources naturelles et leur exploitation durable (sécurité hydraulique, énergie renouvelable..) ainsi que son rôle dans les réseaux de transport (terrestre, ferroviaire, fluviale et maritime…).

Leave a Reply