La commission de gestion de la ligne de financement de soutien à la restructuration financière des Petites et Moyennes Entreprises (PME) a approuvé 31 demandes pour un montant global de 56,780 MD. Cette ligne de financement a enregistré 225 adhésions parmi les PME en Tunisie, selon la directrice générale des PME au ministère de l’Industrie, Malika Krit.

Lors d’une rencontre organisée, jeudi, à Tunis, au siège de l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) à l’occasion de la 9ème édition des journées nationales de l’initiative privée et de la création d’entreprises, Krit a précisé que cette ligne vise à aider les entreprises qui souffrent de difficultés économiques. Cette aide s’inscrit dans le cadre du programme de rééchelonnement entrepris par des experts chargés de diagnostiquer les situations des entreprises et de mettre en œuvre un programme de redressement. Pour rappel, les PME représentent 85% du tissu économique.

Le directeur général de l’APII, Amor Bouzaouada, a fait savoir que le montant global alloué à cette ligne est estimé à 400 MD dont profitent 600 entreprises durant trois années.
Cette ligne de financement a été créée en vertu du décret gouvernemental n°324 de l’année 2018, datant du 29 mars 2018.

en effet, dans le cadre de la simplification des procédures administratives concernant la création des entreprises, la rencontre s’est penchée sur le registre national des entreprises (RNE) qui a permis de raccourcir les différentes étapes des procédures d’enregistrement.

Le directeur général du centre national du registre des entreprises, Adel Chouari, a insisté sur la nécessité de déclarer le nom du bénéficiaire effectif pratiquant une activité industrielle, artisanale ou commerciale voire un métier libre ou indépendant avec une contrepartie, ou pratiquant des affaires ou rendant des services lucratifs ou non lucratifs.Cette procédure concerne les personnes physiques et morales et les associations dans un délai ne dépassant pas 5 août 2019.

Le Centre National du Registre des Entreprises, créé en vertu de la loi n°52 de l’année 2018, datant du 29 octobre 2018, a pour mission de procéder aux opérations du dépôt, de l’enregistrement, de l’inscription, de la suspension, de l’annulation et de la mise à jour des entreprises, toutes catégories confondues, depuis leur création jusqu’à leur disparition.

Leave a Reply