Les services du commerce mènent une campagne de contrôle des circuits de distribution

Une campagne de contrôle ciblant les différents circuits de distribution et des entrepôts de réfrigération anarchiques a été mené lundi, par les services de la direction régionale du commerce de Tunis, dans le cadre de la lutte contre les différentes formes de monopole et de spéculation, selon le directeur régionale du commerce de Tunis, Yasser Ben Khlifa.

Les équipes de contrôle relevant du ministère du Commerce en collaboration avec les unités de sécurité, la garde nationale et la police municipale sont parvenues lundi à saisir d’une manière fictive 48 mille œufs et effectivement 2000 œufs qui sont utilisés dans des activités de spéculation, de monopole et de vente hors des circuits de distribution.

En outre cette campagne, s’inscrivant dans le cadre des préparatifs du mois de Ramadan et de la stratégie nationale de lutte contre la hausse des prix, cible les entrepôts de réfrigération anarchique avec au programme l’installation des équipes permanentes sur les principaux croisements de la ville de Tunis, en vue de réduire la marge de manœuvre des spéculateurs en matière des produits agricoles, dont leurs prix se sont inscrits en hausse pendant la dernière période, à l’instar des pommes de terre, les piments, les tomates, les oignons et les œufs.
Ainsi, à partir de demain mardi, 16 avril, des équipes permanentes et mobiles s’installeront dans les différents marchés municipaux relevant du gouvernorat de Tunis, avec l’activation du mécanisme de saisie effective et le transfert des produits saisis vers le marché de gros de Bir El Kassaâ. Ces opérations de contrôle se poursuivront jusqu’à la fin du mois de Ramadan et mobiliseront des équipes de contrôle communes entre le ministère du Commerce, la garde nationale, la police municipale et les districts de sécurité de Tunis et Carthage.

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a affirmé lundi à Sousse, que la lutte contre la hausse des prix et la spéculation, ainsi que la préservation du pouvoir d’achat du citoyen et le renforcement des opérations de contrôle économique,doivent être les priorités des gouverneurs durant cette période et avant l’avènement du mois de Ramadan 2019 .

Leave a Reply