Interdiction de l’utilisation des médias pour collecter des dons

    La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) annonce, lundi 10 juin, un ensemble de décisions prise au sujet de l’instrumentalisation des médias à des fins de collecte des dons .

    La HAICA a étudié l’octroi de licences aux médias à vocation religieuse, et la commercialisation avec l’utilisation du Saint Coran et des récits prophétiques.

    Elle annonce aussi l’interdiction aux chaines télévisées et aux stations radio la collecte de dons. Cette mesure ne concerne pas des initiatives nationales provenant de l’autorité publique ayant des fins d’intérêt général . En fait, elle rappelle que les entreprises de communication audiovisuelle sont permises de récolter des dons au profit de certains cas sociaux après une autorisation préalable tout en imposant la non divulgation de l’identité des personnes qui reçoivent les aides pour éviter de porter préjudice à leur dignité.

    Par ailleurs  l’instance a décidé de limiter l’octroi des licences portant sur la création et l’exploitation des chaines télévisuelles et radiophoniques à vocation religieuse,  aux seuls médias publics.

      Leave a Reply