Le syndicat douanier donne un délai de 2 semaines afin de concrétiser les accords signés depuis 2016

    Le  président du bureau exécutif du syndicat douanier Habib El Habibi annonce qu’à la suite d’une réunion les 15 et 16 juin 2019 à Hammamet,  le syndicat unifié des agents de la douane Tunisienne a décidé de donner aux autorités de tutelle (le ministère des Finances), un délai d’attente supplémentaire de deux semaines pour concrétiser les accords signés depuis 2016, avant de débuter une série de protestations légales.

    El Habibi, indique aussi que  les accords comportent une série de revendications restées jusqu’à aujourd’hui lettre morte.

    En effet  il s’agit de la hausse de la prime de risque dont bénéficient les unités de l’armée et de la garde nationale, outre l’augmentation du taux de majoration des heures supérieures  restées les mêmes depuis 1981.

    Le  président du bureau a également rappelé que le bureau national du syndicat avait exprimé son refus catégorique de l’exclusion des agents de la douane du personnel des services actifs qui bénéficient de la retraite à l’âge de 57 ans.

      Leave a Reply