Agriculture : Recommandations du ministère de l’Agriculture pour bien profiter des dernières pluies

Pour mieux profiter des dernières précipitations enregistrées dans plusieurs régions de la Tunisie, à des quantités variables, le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a appelé, mardi, les Commissariats régionaux de développement agricole à accompagner les agriculteurs en les incitant à entretenir leurs exploitations en fonction de la nature des cultures.

S’agissant des grandes cultures, il est recommandé d’intensifier le contrôle des exploitations céréalières pour détecter les maladies fongiques (septoriose, rouilles…) et de prévoir les traitements adéquats en cas de besoin, de lutter contre les mauvaises herbes et d’appliquer l’ ammonitrate agricole aux cultures céréalières  qui n’ont pas atteint la phase d’ épiaison.
Pour les oliveraies, le ministère a appelé les agriculteurs à labourer les terres et éliminer les mauvaises herbes pour préserver l’humidité des sols et garantir une bonne floraison des arbres. Il a, en outre, souligné la nécessité de contrôler l’apparition des premiers symptômes des maladies d’olivier et à informer immédiatement les services agricoles en cas de détection de symptômes anormaux.  Le département agricole a aussi appelé à appliquer les engrais azotés aux arbres avant la phase de floraison.

En ce qui concerne les arbres fruitiers, le ministère a exhorté les agriculteurs à labourer les terres et éliminer les mauvaises herbes, à appliquer les engrais azotés et phosphatés, à nettoyer les oasis des résidus culturaux tels que que les dattes tombées au sol ou sur le pied pour prévenir l’apparition de parasites affectant les palmiers dattiers tels que   » l’araignée des poussières « .

Le ministère a également appelé à assurer une veille permanente pour prévenir les maladies des arbres fruitiers dès leurs première apparition et les traiter instantanément.

Concernant les légumes, le département agricoles a souligné la nécessité d’intensifier les contrôles contre les maladies et les ravageurs des cultures saisonnières de pommes de terre et autres et de bien préparer les autres cultures saisonnières de légumes en s’assurant de la bonne qualité des semis.

TAP

Leave a Reply