Ouverture d’une enquête suite à l’arrestation d’un chauffeur de camion de la pharmacie centrale impliqué dans la contrebande

Le ministère de la Santé a annoncé, mardi, l’ouverture d’une enquête suite à l’interception, à Skhira (gouvernorat de Sfax), d’un camion appartenant à la pharmacie centrale qui transportait une marchandise de contrebande .
Dans un communiqué, le ministère souligne que cet incident est « individuel » et « isolé » et ne peut en aucun cas représenter les professionnels du secteur sanitaire qui ont toujours veillé à préserver la santé des citoyens et été en première ligne contre le Covid-19.

Et d’ajouter que toutes les mesures légales et ont été prises à l’encontre du chauffeur du camion.
Une quantité de vêtements de prêt-à-porter (930 pièces) et 10 téléviseurs d’une valeur globale de 49 mille dinars et d’origine inconnue, ont été saisis par la brigade de la garde douanière de Skhira (Sfax), hier lundi, à bord d’un camion appartenant à la pharmacie centrale.

L’opération de saisie a été menée suite à une information parvenue aux services douaniers, selon laquelle un conducteur d’un camion administratif appartenant à la pharmacie centrale serait impliqué dans le transport de marchandises de contrebande provenant du sud tunisien.

Un procès-verbal a été rédigé à cet effet, et le conducteur qui ne détenait aucun papier justifiant la détention de ces marchandises, a été placé en garde à vue, après consultation du ministère public, qui a confié à la garde douanière la poursuite de l’enquête.

TAP

Leave a Reply