Afrique : Le Président de la BAD évoque le plan de son institution face aux « nouveaux défis pour l’Afrique » provoqués par la guerre russe en Ukraine

Dans son discours d’ouverture des assemblées annuelles de la Banque Africaine de développement (BAD) 2022, hier, lundi 24 mai 2022 à Accra (Ghana), le Président de la BAD, Adesina Akinwimi a déploré qu’« avec 30 millions de tonnes d’importations alimentaires, notamment de blé et de maïs qui ne proviendront pas de Russie et d’Ukraine, l’Afrique fait face à une crise alimentaire imminente».

Face à cette crise du blé, il a annoncé la mise en place par le Groupe de la Banque africaine de développement et la Commission de l’Union africaine d’un « Plan de production alimentaire d’urgence en Afrique » qui vise à fournir à « 20 millions d’agriculteurs des semences et des engrais améliorés, ainsi que d’autres intrants agricoles, pour produire 38 millions de tonnes métriques de nourriture, d’une valeur de 12 milliards de dollars. Cela comprendra 11 millions de tonnes métriques de blé, 18 millions de tonnes métriques de maïs, 6 millions de tonnes métriques de riz et 2,5 millions de tonnes métriques de soja ». A cela s’ajoute aussi « un plan de production alimentaire d’urgence en Afrique de 1,5 milliard de dollars pour aider l’Afrique à produire de la nourriture afin d’éviter une crise alimentaire imminente », a-t-il déclaré.

Fleury A.

Leave a Reply