Le fonds d’appui aux partenariats public-privé sera opérationnel en 2023 (Majdoub)

Le fonds d’appui aux partenariats public privé (PPP) sera opérationnel en début de l’année 2023, a indiqué le président de l’Instance Générale des Partenariats Public Privé (IGPPP), Atef Majdoub, lors d’un panel tenu, vendredi, dans le cadre du Forum de la Tunisie sur l’Investissement « Tunisia Investment Forum » (TIF) tenu du 23 au 24 juin courant à Gammarth.

Créé en vertu de l’article 13 de la loi de finances 2022, ce fonds a pour objectif de soutenir et développer les projets de partenariat entre les structures et établissements publics et le secteur privé, a rappelé Majdoub lors de ce panel consacré à la présentation de cet instrument, dont le financement est assuré grâce à un apport de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et à des contributions et dons qui lui seront destinés dans le cadre des plans de développement des PPP.

Géré par l’Instance Générale des Partenariats Public Privé, ce fonds financera notamment, les études et services d’appui et d’accompagnement assurés par des experts et des bureaux d’études, dans le domaine du partenariat entre le secteur public et le secteur privé.

Il permettra à l’IGPPP de faire appel aux expertises et services nécessaires pour accompagner les personnes publiques dans la préparation et la conclusion des contrats de concessions et de partenariat, d’une part, et d’assister le secteur public dans le domaine de l’identification préalable et précise des besoins d’investissement, de l’appuyer et de le soutenir dans la phase de négociation, d’autre part.

Selon la directrice générale de la Caisse des Dépôts et Consignations, Nejia Gharbi, ce fonds permettra de renforcer les capacités des parties publiques afin de bien préparer et négocier les projets avec le secteur privé.

Le président de l’IGPPP a fait savoir que ce panel vise à faire connaître cet instrument auprès des partenaires financiers et des bailleurs de fonds et de les inciter à y apporter leurs contributions.

Il a ajouté qu’une trentaine de projets PPP à fort impact à hauteur de 3,5 milliards de dollars (environ 10,8 milliards de dinars) d’investissement ont été déjà identifiés pour le prochain quinquenat, faisant observer que ces projets s’inscriront dans le cadre d’une démarche de développement durable et couvriront différents secteurs comme celui de l’eau et des énergies renouvelables.
MBA

 

 

Leave a Reply