Maroc : 100 millions $ de Forafric pour augmenter sa capacité de traitement de la mouture de blé

Pour profiter du marché des produits à base de blé, le minotier Forafric, filiale du groupe industriel Forafric Global Plc, a décidé d’acquérir de nouveaux équipements de meunerie pour « augmenter sa capacité de traitement de blé tendre et de blé dur », rapporte Moroccoworldnews.

Dans le cadre de ce projet, il est prévu « l’extension de la capacité de trois moulins déjà existants ainsi que la construction de trois nouvelles unités pour un coût total de 1 milliard de dirhams (99,3 millions $) ».

D’une pierre deux coups, « l’investissement permettra de faire passer la capacité d’écrasement de blé à 2 370 tonnes par jour contre seulement 470 tonnes actuellement ».

Cela va donc permettre à Forafric d’« accroître son offre en pâtes alimentaires et couscous qui tourne actuellement autour de 55 000 tonnes par an afin de substituer les importations ».

Leave a Reply