Plus de 600 entreprises ont bénéficié du Programme d’appui à la compétitivité des services (PACS)

Plus de 600 entreprises ont bénéficié du Programme d’appui à la compétitivité des services (PACS), relevant de la coopération technique et financière entre la Tunisie et l’Union européenne (UE), a indiqué Anis El Fahem, directeur du programme “Appui aux PME” de la BERD

Ce programme a pour objectif de contribuer à améliorer les performances du secteur avec un financement total de 20 millions d’euros (près de 64.480 millions de dinars) répartis à part égale entre l’UE et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), chargée de la mise en œuvre du programme, a précisé El Fahem lors de la clôture du programme PACS mercredi, à Tunis.

Les entreprises concernées ont ainsi, bénéficié des services de consultation offerts par des experts locaux et internationaux dans plusieurs secteurs, à savoir le transport, les TIC, le tourisme alternatif, l’artisanat et les métiers liés à l’industrie. L’objectif est d’améliorer la qualité des produits de ces entreprises et leur gestion, en vue de leur permettre de conquérir des marchés étrangers.
Le programme a également, permis de toucher les toutes petites entreprises, en développant l’approche cluster qui a concerne 15 projets groupés au profit de plus de 116 entreprises.

Il a permis la formation de plus de 600 femmes entrepreneures, à travers le programme « Women in Business », leur offrant un encadrement dans le domaine du leadership, de la commercialisation digitale et de la gestion financière».

Accordé sous forme des services de consulting, le financement accordé est d’une valeur oscillant entre 5 mille et 10 mille euros (entre 16 mille dinars et 32 mille dinars )

Selon les résultats de fin du projet, 72% des entreprises ont réussi à augmenter leurs chiffres d’affaires, 57% ont pu améliorer leur productivité en moyenne de 53%, et 58% ont pu créer de l’emploi après avoir bénéficié de l’appui de la BERD.

En outre, 27% des bénéficiaires ont pu accéder à un financement externe avec les partenaires financiers de la BERD, a avancé El Fahem
Et d’ajouter qu’actuellement la BERD est en train d’exécuter un programme de développement des exportations destiné aux PME.

Il s’agit d’un programme financé par l’UE à hauteur de 23 millions de dinars, dont l’objectif est de permettre aux entreprises bénéficiaires de conquérir des marchés étrangers, notamment en Afrique subsaharienne ainsi que dans les marchés traditionnels de l’Europe et d’Amérique du Nord.

Pour sa part, la Directrice générale de la mise à niveau des services au ministère du Commerce et du développement des exportations, Lamia Abroug a fait savoir que les résultats présentés concernent le troisième axe du programme PACS, celui relatif à l’appui des petites et moyennes entreprises (PME) et des organismes professionnels, faisant remarquer que 10 associations, dont l’UTICA, la FTH ont bénéficié de l’appui de ce programme pour qu’elles puissent jouer pleinement leur rôle.

Et de poursuivre que le deuxième axe du programme PACS a permis au ministère du Commerce d’élaborer, depuis 2017, une stratégie de développement du secteur du service, appelant à sa mise en œuvre, en cherchant les financements nécessaires auprès de l’Union européenne et autres bailleurs de fonds.

S’agissant du troisième axe qui sera clôturé prochainement, il concerne la mise en place d’un système de qualité aux établissements de santé (31 établissements de santé : 15 publics et 15 privés ainsi que l’hôpital militaire).

A cet égard, un label qualité sera accordé aux cliniques et aux hôpitaux par l’Instance nationale d’accréditation et d’évaluation en santé.

TAP

Leave a Reply