Afrique : Le continent veut « mobiliser 25 milliards $ » pour sa résilience climatique

Plusieurs Chefs d’Etat sont à Rotterdam pour participer au Sommet africain sur le financement de l’adaptation Rotterdam qui a ouvert ses travaux ce 05 septembre 2022. Macky Sall, président du Sénégal et président en exercice de l’Union Africaine, Nana Akufo-Addo, président du Ghana parlant au nom des 55 pays les plus vulnérables au monde, Félix Thisekedi, Président de la République Démocratique du Congo ainsi que Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union Africaine, sont présents à Rotterdam présenter le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (AAAP), une initiative conjointe du Centre mondial sur l’adaptation et de la Banque africaine de développement.

Ainsi pour son adaptation, le continent a besoin de « 25 milliards $ », rapportent plusieurs sources. Cette adaptation n’est pas seulement au changement climatique, mais ajouté à cela, crise de la Covid et la crise alimentaire.
Pour les dirigeants africains, le continent mérite un meilleur traitement et attention. Car, l’Afrique n’est « seulement responsable de 3% de la pollution » mais est la zone la plus vulnérable face à ces changements climatiques ».
Cette conférence de Rotterdam intervient avant la COP 27 de novembre prochain en Egypte et les africains espèrent que les nombreuses promesses qui leur ont été faites seront concrétisées.

Leave a Reply