Egypte : Création très prochaine d’une société d’investissement capitaliser l’épargne de la diaspora

Le transfert de fonds de la diaspora est la première source de devise du pays, ainsi pour bien profiter de cela, le gouvernement a décidé une société d’investissement. L’annonce a été faite par la ministre de l’Emigration et des Affaires des Egyptiens à l’étranger, Suha Gendy. « Nous œuvrons à créer une société d’investissement pour attirer l’épargne des Egyptiens résidant à l’étranger et l’injecter dans des projets d’investissement majeurs », a indiqué la ministre qui a ajouté que « cette société sera cotée sur la Bourse du Caire. « La société qui devrait être lancée l’année prochaine permettra de dégager un bon retour sur investissement pour les expatriés ».

Selon les statistiques de la Banque centrale égyptienne, « les transferts des migrants égyptiens ont atteint 20,9 milliards $ au cours des huit premiers mois de 2022, contre 21,4 milliards $ au cours de même période de l’année précédente ». La même source a affirmé que ces transferts avaient atteint 31,5 milliards $ en 2021 (en hausse de 6,4 % par rapport à 2020), soit l’équivalent de 8 % du PIB du pays, devenant la première source de devises du pays, devant les recettes des exportations, les revenus du canal de Suez, les revenus touristiques et les investissements directs étrangers (IDE).
Aussi, il faut noter que l’Egypte compte une diaspora estimée à 10 millions de personnes, dont la majorité est établie dans les riches monarchies pétrolières du Golfe, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Leave a Reply