lundi, 22 avril 2024

Kenya – Tanzanie : Les deux pays ambitionnent la suppression de toutes les barrières commerciales entre eux

Après les périodes de crise, les gouvernements des deux pays ont décidé de s’entendre pour le bien-être de leurs économies. A ce titre, le Kenya envisagerait de « supprimer dès janvier 2023 toutes les barrières tarifaires et non tarifaires provenant de ses politiques intérieures, et qui entravent le libre-échange avec son voisin la Tanzanie ». Cette décision a été prise à l’occasion de la visite du président kenyan William Ruto en Tanzanie, en octobre dernier. Cette suppression de barrière douanière concerne 68 pratiques reconnues comme des barrières commerciales. La suppression de 54 d’entre elles a été ordonnée, et 14 subsistent. Cette décision réjouit les autorités kényanes. A ce titre, M. Isaac Njenga, haut-commissaire du Kenya en Tanzanie a indiqué que « les volumes des échanges entre les deux pays a quasiment doublé en un an depuis la levée des certains obstacles ».

Pour rappel, les importations sont ainsi passées de 27,2 milliards de shillings (220,9 millions USD) en 2020 à 50,1 milliards de shillings (406,9 millions USD) en 2021. Quant aux exportations, elles ont atteint 45,6 milliards de shillings (370,4 millions USD) l’année dernière contre 31,4 milliards de shillings (255 millions USD) en 2020. Les volumes globaux en valeur monétaire ont atteint 95,7 milliards de shillings (777,2 millions USD) en 2021, contre 58,6 milliards de shillings (475,9 millions USD) un an plus tôt.