lundi, 22 avril 2024

Afrique : « La Russie et des pays africains envisagent d’abandonner le dollar et l’euro dans leurs échanges commerciaux », a déclaré Sergueï Lavrov

Pour atténuer les effets des sanctions occidentales contre la Russie, Moscou a déployé un effort pour convaincre certains de ses principaux partenaires commerciaux comme l’Inde et la Chine d’intensifier l’utilisation des monnaies nationales dans les règlements mutuels. A ce titre, des pays africains ont aussi été courtisés pour l’utilisation des devises nationales pour les règlements de leurs échanges commerciaux, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

« Comme vous le savez, nous prévoyons un deuxième sommet Russie-Afrique cette année […] et nous préparons une série d’événements à cette occasion. Des documents sont en cours d’élaboration pour reconfigurer les mécanismes d’interaction face aux sanctions, et nous créerons de nouveaux outils pour la coopération en matière de commerce, d’investissement, des chaînes d’approvisionnement et de paiements », a-t-il souligné à sa conférence de presse sur le bilan des activités de la diplomatie russe en 2022. Puis, il a ajouté qu’« il y a une transition vers les règlements en monnaies nationales. Ce processus n’est pas rapide, mais il est en cours et il prend de l’ampleur ». Par cette démarche, la Russie et ses alliés cherchent à réduire l’hégémonie mondiale du dollar.

Pour mémoire, la Russie a été sanctionnée par les pays occidentaux et privée d’avoir accès à Swift, la plateforme de messagerie sécurisée permettant des opérations cruciales comme des ordres de transferts de fonds entre banques.