Algérie : Lancement par Algerian Qatari Steel (AQS) du transport de minerai de fer brut par train

Cette opération a débuté le 21 janvier 2023. Le transport est assuré par la Société nationale de transport ferroviaire (Sntf) qui va acheminer le fer brut vers le complexe sidérurgique de Bellara à El Milia, par la voie ferrée reliant le port de Djendjen et le groupe sidérurgique Algerian Qatari Steel (AQS).

Pour le transport des minerais, deux trains d’une capacité de 60 wagons seront programmés quotidiennement, avec une capacité de fret estimée à 3.000 t/j. « Le programme annuel convenu entre les deux parties devrait atteindre, dans sa première phase, deux millions de tonnes, avec une possibilité de l’augmenter à trois millions de tonnes, selon l’évolution des conditions d’exploitation de la ligne ferroviaire reliant le port et le complexe du fait que le minerai de fer brut est importé de l’étranger », a indiqué Qatar acier algérien. L’enjeu de la mise en service de cette ligne ferroviaire permettra d’ « approvisionner le complexe sidérurgique de Bellara en minerai de fer ».

Pour mémoire, le complexe sidérurgique de Bellara est né du partenariat économique interarabe entre l’Algérie et le Qatar. D’un coût de plus de 2 Mds USD, le complexe compte 10 unités, dont une unité de réduction directe, trois laminoirs, deux fourneaux, une station de gaz naturel, un transformateur électrique, une usine de chaux et une unité de traitement de l’eau. Pour un partenariat 49/51% entre l’entreprise Sider, le Fonds national d’investissement (FNI) et Qatar steal international, le complexe a débuté son activité avec une capacité de production annuelle de
2 millions de tonnes de fer destinés à la construction avant de passer à 5 millions de tonnes.

Leave a Reply