lundi, 22 avril 2024

Côte d’Ivoire : Le Fonds de Solidarité africain (FSA) souhaite investir 100 milliards FCFA en 2023 dans le pays

Le représentant de la Confédération générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), représentant le président de la CGECI, Sanga Koné et le président de l’Association professionnelle des Banques et Établissements financiers de Côte d’Ivoire APBEF-CI, Jérôme Ehui, se sont tous félicités de l’arrivée en Côte d’Ivoire du Fonds de Solidarité africain (FSA) qui entend investir 100 milliards de FCFA en 2023 au profit des entreprises ivoiriennes.

Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) est une organisation financière internationale créée en 1976 par la Banque Africaine de Développement (BAD) et un groupe de pays africains pour soutenir le développement économique et social en Afrique. Son objectif principal est de mobiliser des ressources financières et de les allouer aux pays africains membres de la BAD pour financer des projets de développement économique et social.

Le FSA est une institution financière indépendante avec son propre conseil d’administration, mais il travaille en étroite collaboration avec la BAD et les autres institutions financières régionales et internationales. Il fournit des prêts, des garanties et des subventions aux pays africains membres de la BAD pour des projets prioritaires dans des secteurs tels que l’agriculture, l’énergie, l’infrastructure, l’eau, l’assainissement, la santé et l’éducation.

Le FSA est financé par les contributions des pays membres, les revenus de ses investissements et les remboursements des prêts. Les prêts accordés par le FSA ont des conditions plus souples que ceux proposés par les banques commerciales, avec des taux d’intérêt plus bas et des périodes de remboursement plus longues.
Le Fonds de Solidarité Africain joue un rôle important dans le développement économique et social en Afrique en fournissant des ressources financières pour aider les pays membres à surmonter les défis économiques et sociaux auxquels ils sont confrontés.