Le secteur des briqueteries en Tunisie, Faut-il renforcer la capacité de production !

Le secteur des briqueteries en Tunisie,
Faut-il renforcer la capacité de production !

bbb

La branche des briqueteries compte actuellement 129 unités de fabrication de produits briquetiers en terre cuite appelés communément en Tunisie « Produits rouges ».
Les briqueteries recensées se répartissent en trois grandes catégories dont le classement se base aussi bien sur le procédé technologique de fabrication que sur la capacité de production.
Ainsi il a été conventionnellement admis de tenir compte des
Catégories énumérées ci-après :
Unités industrielles: disposant de séchoirs et fours à feu fixe, de moyens de manutention partiellement ou totalement automatisés et ayant une capacité de production supérieure à 50.000 T/an.
Unités semi-industrielles: disposant de séchoirs à chambre et fours à feu mobile et ayant une capacité de production comprise entre15.000 et 50.000T/an.
Unités artisanales: Caractérisées par une technologie rudimentaire et disposant de fours à feu mobile seulement, le séchage est à l’air libre (séchage naturel) et la capacité unitaire de ces briqueteries est inférieure à 15.000 T/an.
Les briqueteries en Tunisie sont principalement implantées dans le Cap Bon et le Centre Est du pays selon la répartition régionale suivante :
aaabbb

La capacité installée des briqueteries industrielles en activités en Tunisie est passée de 7.220.000 tonnes en 2006 à 10.545.000 tonnes en 2010.
Le principal centre de production de la brique est le centre / sahel de la Tunisie qui détient un taux de 61,5 % de la capacité installée en ces produits.
Vu que les briqueteries tunisiennes ne procèdent pas à des stockages importants et que les exportations vers la Lybie et vers l’Algérie ne se sont développées qu’à partir de 2010, la production réalisée est assimilée à la consommation.
Le marché tunisien a progressé de 2006 à 2009 à un taux de croissance moyen de 3,5 %. Puis un taux d’évolution de prés de 13% a été enregistré entre 2009 et 2010 lié aussi bien à l’augmentation de la capacité de production qu’au développement des exportations en 2010 vers les pays limitrophes à savoir la Lybie et l’Algérie.
Le secteur nécessite la mise en place de toute une stratégie visant l’amélioration des performances énergétiques de nos briqueteries à travers des solutions innovantes et de recyclage des déchets de fabrication et la présentation des possibilités de financements disponibles pour inciter les industriels à adhérer au programme de l’efficacité énergétique tout en profitant de l’assistance technique des pays développés dans ce domaine.

 

Leave a Reply