Don de 280 mille dollars pour le financement de l’étude relative au transfert du siège de la SNCPA

Le groupe de la Banque islamique de développement (BID) a accordé à la Tunisie un don de 280 mille dollars qui sera consacré au financement de l’étude de transfert de la Société Nationale de Cellulose et de papier Alfa (SNCPA) du centre de la ville de Kasserine à la zone industrielle située sur la route de Tala.
Le Président du groupe de la BID Bandar Al Hajjaret et le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale Zied Laadhari, ont signé jeudi à Kasserine l’accord technique d’octroi de ce don.
Dans une déclaration aux médias, Al Hajjar a affirmé que son institution attend les résultats de l’étude détaillée du projet de transfert et celle de restructuration de l’entreprise afin de prendre la décision adéquate concernant le financement du projet de construction de l’usine sur le nouveau site et une éventuelle participation de la BID en tant que partenaire stratégique au capital de cette entreprise qui a une valeur historique et économique.
Le responsable a, en outre, réitéré l’engament de la BID à appuyer le développement économique et social en Tunisie et à travailler avec le gouvernement et les ministères concernés en vue de consolider le processus de développement dans les différentes régions du pays, notamment, celles de l’intérieur.
Il a, dans le même, cadre annoncé que la Banque signera prochainement avec le gouvernement tunisien la 2ème stratégie 2018/2020 qui comporte un nombre de projets de développement.
Pour sa part, Laadhari a indiqué que le projet de transfert de l’usine fournira à la ville de Kasserine un patrimoine foncier important (34 hectares). Il s’agit en outre de protéger l’environnement et créer des opportunités économiques et d’emplois dans la région, a-t-il indiqué, ajoutant que le transfert permettra le développement et la modernisation de l’entreprise.
Sur un autre plan, Laadhari a rappelé que la BID a participé au financement de plusieurs projets de développement dans la région de Kasserine, comme l’hôpital régional (Type B) dans la délégation de Tala, moyennant une enveloppe de 45 millions de dinars (MD), outre le projet de développement agricole intégré à Tala dont le cout est estimé à environ 100 MD.
sba
 » Ces deux projets et le reste des grands projets programmés dans la région, ne manqueront pas de jeter les bases d’un véritable décollage économique dans la région « , a encore fait savoir le ministre.

Leave a Reply