INNORPI: Lancement en mai 2018 d’une première session de formation en matière de rédaction de brevets d’invention

A partir du mois de mai 2018, l’Académie nationale de la propriété intellectuelle, relevant de l’INNORPI (Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle), organisera une session de formation en matière de rédaction de brevets d’invention, au profit des créateurs et des inventeurs tunisiens, a annoncé, mardi, Amel Ben Farhat, DG de l’INNORPI.
Dans une déclaration à l’agence TAP, en marge du forum sur  » la propriété industrielle : moteur de créativité et d’innovation industrielle « , la responsable a précisé que cette session, tenue avec la collaboration de l’Organisation européenne des brevets sera assurée par des experts tunisiens en vue de permettre aux participants de compléter leurs expériences en la matière .
Evoquant le thème du forum auquel participent des universitaires, des chercheurs, des industriels, des artisans et des responsables de PME, la responsable a mis l’accent sur la nécessité de repositionner l’INNORPI en tant qu’acteur clé dans la promotion de la créativité et de l’innovation.
« La création de la valeur est au cœur des enjeux de compétitivité de l’économie tunisienne et nous sommes conscients de la nécessité de repositionner le rôle de l’INNORPI, à travers l’offre de nouveaux services et l’accompagnement des PME dans leur stratégie propriété industrielle sur le plan national et international », a indiqué la responsable.
Pour Ben Farhat, il s’agit en outre de mettre à la disposition de tous les acteurs (décideurs, chercheurs, inventeurs…) un fonds documentaire regroupant les bases de données des brevets d’inventions, des marques et des dessins et modèles industriels consultables à distance.
« Nos actions visent également la simplification et la dématérialisation des procédures d’enregistrement des droits de propriété industrielle en vue de faciliter l’accès à la protection », a-t-elle encore fait savoir.
Elle a, par ailleurs, mis l’accent sur l’importance des brevets intellectuels et industriels pour protéger tout travail et idée d’un éventuel plagiat ou copiage par un tiers.  » Parmi les vocations premières de l’INNORPI, figure la propagation de la culture de la propriété industrielle, essentielle pour les entreprises et surtout pour les générations futures « , a estimé Ben Farhat.
Le représentant de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) Abderraouf Bdioui a rappelé que ce forum est organisé à l’occasion de la célébration de la journée Mondiale de la priorité intellectuelle.
La célébration de cette journée est placée, cette année, sous le slogan  » Innovation et créativité : les femmes moteur du changement « , a indiqué le responsable, ajoutant qu’elle constitue une opportunité pour mettre l’accent sur le rôle de la priorité industrielle dans l’appui aux femmes créatrices et ingénieuse et promouvoir leur effort.
En marge des travaux de ce forum, l’INNORPI a signé une convention dans le domaine du développement des indications géographiques avec la direction générale des produits agricoles relevant du ministère de l’agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques.
Les indications géographiques font référence à la zone de production ou de transformation du produit. Elles permettent aux consommateurs de faire le lien entre les caractéristiques d’un produit et son origine, et ainsi créer de la valeur ajoutée pour le produit en question.

Leave a Reply