» Mobilisation de 2 MD au titre de l’année 2018 pour lutter contre la tuberculose bovine  » (Samir Taieb)

Près de 2 millions de dinars ont été mobilisés au titre de l’année 2018 pour lutter contre la tuberculose bovine dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la tuberculose à l’horizon 2032, a indiqué vendredi, le ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb.
Dans une déclaration à l’agence TAP, en marge de l’ouverture du congrès  » une seule santé « , organisé à Hammamet, par l’Ordre des médecins vétérinaires de Tunisie, il a ajouté que  » l’enveloppe mobilisée sera essentiellement orientée vers l’aide des petits éleveurs qui constituent le premier maillon de lutte contre les maladies des animaux et notamment la tuberculose des ruminants « .
 » il s’agit aussi de garantir la continuité de la prévention et de la lutte contre les maladies animales à travers la création d’un « Fonds de santé animale  » qui permettra de mettre en œuvre les stratégies dédiées à cet effet, a fait savoir le ministre. « Lequel fonds sera mis en place avant la fin de l’année en cours », a-t-il précisé.
Taieb a par ailleurs considéré que  » la santé animale nécessite une veille permanente surtout que les maladies des animaux résultent généralement de facteurs extérieurs, notamment l’entrée d’animaux malades à travers les frontières  » soulignant que la lutte contre ce phénomène est une responsabilité commune entre les ministères et les éleveurs.
Le ministre a, en outre, nié l’existence d’une crise dans le secteur du lait, affirmant qu’un accord a été trouvé avec toutes les parties prenantes (éleveurs, collecteurs, industriels) pour reporter le dialogue concernant les difficultés qu’affronte le secteur au 21 juin prochain.
S’agissant des préparatifs pour le mois de ramadan, il a fait savoir que  » les produits à grande consommation sont disponibles en quantités suffisantes et qu’il y aura une baisse progressive des prix des légumes « .
 » Les prix des fruits demeurent toutefois, élevés étant donné qu’il s’agit de primeurs, mais des quantités plus grandes seront fournies afin de réduire les prix  » a-t-il aussi précisé.
Taieb a encore indiqué que des points de vente directe du producteur au consommateur seront mis en place par le ministère, dont le plus grand sera ouvert au niveau de l’avenue Habib Bourguiba au début du mois de ramadan et s’étalera sur 400 m2. Il proposera des quantités d’huile d’olive et de dattes à des prix raisonnables. Un accord a aussi été trouvé avec une enseigne de grande surface afin d’y installer des points de vente directe de produits des offices relevant du ministère « .

Leave a Reply