La production de phosphate retourne à la normale

La production du phosphate a connu une nette amélioration au deuxième trimestre de l’année en cours, après un premier trimestre qualifié de  » difficile « , a révélé le ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Khaled Kaddour, lors de sa visite mardi aux unités de production relevant du Groupe Chimique de Tunisie (GCT) à Gabès.
Il a espèré voir cette année se terminer dans de bonnes conditions pour le GCT qui a produit, jusquà maintenant, près des 16 mille tonnes par jour, un chiffre globalement  » satisfaisant  » selon ses estimations.
Le ministre a insisté sur la nécessité de résoudre le problème du transport du phosphate prévoyant l’acquisition, à la fin de cette année ou au début de l’année 2019, de nouvelles locomotives qui devraient améliorer la compétitivité de la Société Nationale des Chemins de fer de Tunisie (SNCFT) dans le transport du phosphate.
Le GCT s’emploie, actuellement, à réaliser des projets susceptibles d’améliorer la situation environnementale à Gabès, en attendant l’aménagement d’un nouveau village industriel ami de l’environnement qui répond à tous les critères internationaux en vigueur dans ce domaine.
Le ministre s’est enquis de l’avancement des projets à caractère environnemental, réalisé par le GCT, tels que celui du lavage des gaz nitreux émis par les deux unités de production du diammonium de phosphate et la mise en place d’un système d’élimination définitive d’une valeur de 16 MD, outre le projet d’élimination du gaz d’oxyde azotique de l’unité de production de l’acide nitrique qui a coûté 5,2 MD.

Leave a Reply