Entrée en exploitation du deuxième tronçon du projet de sécurité RN1 au niveau d’ Ezzahra

Le deuxième tronçon du projet de sécurité routière de la route nationale numéro 1 reliant la Banlieue Sud à la capitale Tunis, au niveau du tronçon Ezzahra est entré en exploitation, après la fin de l’ensemble des ouvrages techniques.
Le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Saleh Arfaoui, a donné le coup d’envoi d’exploitation de ce tronçon et d’ouverture du deuxième pont au niveau de l’entrée de la ville d’Ezzahra, et ce, après la finalisation des travaux dans les délais convenus avec le promoteur.
Il s’agit du dédoublement des deux voies, la réalisation du réseau de drainage des eaux pluviales et d’ajout de routes secondaires pour faciliter la liaison entre les zones urbaines et les quartiers avoisinants.
Dans une déclaration au correspondant de l’Agence TAP, Arfaoui a précisé que ce projet s’inscrit dans le cadre de la modernisation du réseau routier du district du Grand Tunis. L’objectif, a-t-il avancé, est d’assurer la fluidité de la circulation au niveau de l’entrée Sud de la capitale, qui se caractérise par une circulation intense.
Les travaux du projet de sécurité routière de la route nationale 1 au niveau du tronçon reliant Rades et Hammam Lif ont débuté, à la fin du mois de juillet et se déroulent conformément au calendrier mis en place avec un taux d’avancement de 80%.
Le projet composé notamment de trois ponts sur une longueur de 2 km, garantira une meilleure sécurité routière aux usagers de la route nationale 1 et garantira la fluidité du trafic routier au niveau de l’intersection de Boukornine et El Medina El Jadida.
Le projet, composé de trois ponts d’une longueur totale de 2 km, permettra de garantir la sécurité routière pour les utilisateurs de la route nationale numéro 1 et de faciliter la circulation entre la jonction Boukornine et la nouvelle Médina (dans les deux sens).
Le projet dont le coût s’élève à 53 Millions de Dinars (MD), devra être achevé d’ici la fin de 2018.

Leave a Reply