Le projet de publication d’un ratio prudentiel « Crédits/Dépôts  » ne compte pas instituer un ratio cible de 110% (BCT)

Le projet de publication par la Banque Centrale de Tunisie (BCT) d’une nouvelle circulaire prévoyant l’obligation pour les banques de respecter un nouveau ratio crédits/dépôts, ne compte pas instituer un ratio cible de 110% , annonce l’Institut d’émission.
Dans un communiqué publié, vendredi, la BCT explique « qu’il s’agit plutôt d’amener les banques qui affichent des ratios très élevés – ayant même atteint un taux de 150% pour certaines – à réduire progressivement leurs ratios crédits/dépôts et ce, à hauteur de 3% trimestriellement « .
« Les banques ayant des ratios inférieurs ou égaux à 110% ne seront pas concernées par cette mesure « , indique la BCT, ajoutant que l’institution de ce ratio ne vise pas la réduction des crédits à l’économie.
 » L’objectif est d’inciter les banques à déployer davantage d’efforts et à être plus innovantes en matière de mobilisation des dépôts de la clientèle moins volatiles et moins onéreux tout en les amenant à asseoir une gestion plus efficace de leur risque de transformation à la faveur d’une gestion actifs-passifs (ALM) dynamique « , souligne encore la même source.
Et de préciser que cette mesure fait suite à la constatation du recours excessif des banques à des ressources de très court terme auprès de la BCT, induisant ainsi une forte exposition au risque de transformation.
Toujours selon la BCT, « l’adoption du ratio crédits/dépôts – qui est actuellement en discussion avec la profession – sera limitée dans le temps et sera relayée par un ratio bâlois de liquidité à long terme qui appréhende le risque de liquidité sur la base de l’horizon temporel et des différentes maturités des éléments d’actifs et de passifs ».
L’expert-comptable Walid Ben Salah, avait annoncé sur sa page facebook que  » la BCT va publier, dans les prochains jours, une nouvelle circulaire qui prévoit l’obligation pour les banques de respecter un nouveau ratio CREDITS / DEPOTS, qui ne doit pas dépasser 110% « .
Or, la plupart des banques sont déjà en dépassement important dudit ratio. Les banques seraient dans l’obligation de limiter l’octroi de nouveaux crédits, d’améliorer le recouvrement et la collecte des dépôts », a commenté l’expert.
La BCT a déjà publié, le 5 juin 2018, la circulaire 2018-06, qui définit des nouvelles règles de calcul du ratio de solvabilité des banques et qui prend en compte, pour la première fois, les risques de marché (change et taux d’intérêt), exclut certains éléments du calcul des fonds propres des banques et sanctionne les dépassements de certains seuils réglementaires, notamment des participations prises hors secteur bancaire et financier.

Leave a Reply