Lancement des appels à projets de recherche scientifique agricole en octobre 2018

Des appels à projets de recherche scientifique agricole seront lancés en octobre 2018 pour financer les six programmes prioritaires fixés dans ce domaine, à l’horizon 2030, destinés à promouvoir le développement agricole de la Tunisie , a avancé le Directeur de la planification, du suivi et de l’évaluation des programmes de recherche à l’Institution de la recherche et de l’enseignement supérieur agricoles (IRESA), Ali Rhouma.
Il a ajouté dans une déclaration à l’agence TAP, à l’occasion de l’atelier sur les priorités de la recherche scientifique agricole à l’horizon 2030  » tenu, jeudi, à Tunis, que ces programmes élaborés par l’IRESA sont une contribution de la recherche agricole pour relever plusieurs défis, dont essentiellement, la préservation des écosystèmes et la gestion durable des ressources naturelles dans un contexte de changement climatique. Il s’agit, également, d’assurer la sécurité alimentaire, de contriber à la croissance économique, d’organiser la profession, de développer des terrains arables et de garantir l’équité sociale.
Rhouma en encore précisé que le coût de financement par projet est estimé à 150 mille dinars.
De son côté, le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb a souligné que la recherche scientifique agricole joue un rôle crucial et stratégique pour le développent et l’amélioration de la production agricole, surtout que la Tunisie est exposée à différents changements globaux (changement climatique et la pénurie d’eau).
Il a mis l’accent, à cette occasion, sur la nécessité de mettre en place un système de gestion de qualité et de promotion pour la valorisation des résultats de recherche agricole.
Le ministre a, de même, appelé à instaurer un système national pour la gouvernance et le développement des lignes de financement, outre le renforcement de l’infrastructure et l’amélioration des méthodes de gestion des ressources humaines dans le domaine de la recherche agricole.
Le président du Syndicat des agriculteurs de Tunisie (Synagri), Karim Daoud, a, quand à lui, plaidé pour le renforcement du budget alloué à la recherche scientifique agricole qui joue un rôle important dans la conception des politiques agricoles.

Leave a Reply