Démarrage, la semaine prochaine, des travaux de maintenance des ouvrages hydrauliques endommagés (Mohamed Salah Arfaoui)

Les Travaux de maintenance des ouvrages hydrauliques endommagés par les pluies diluviennes qui se sont abattues, mercredi soir, sur diverses régions du pays, seront lancés la semaine prochaine, a déclaré le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui.
Dans une déclaration aux médias, en marge d’une visite d’inspection au gouvernorat de Kasserine, le ministre a indiqué que ces travaux concerneront 20 ouvrages hydrauliques, dont cinq à Kasserine, ajoutant que son département ne dispose pas des moyens nécessaires pour remplacer ces ouvrages par des ponts, dont le cout reste élevé.
Le ministre a, dans le même cadre, rappelé que le pays compte 4000 ouvrages hydrauliques, contre 1000 ponts, précisant qu’aucun dégât n’a été enregistré au niveau des ponts dans toutes les régions, en dépit des quantités importantes de pluies.
Arfaoui a annoncé l’ouverture d’une piste provisoire avoisinante de l’ouvrage hydraulique endommagé de Feriana, afin d’assurer la reprise de la circulation, en attendant la réparation dudit ouvrage. Le ministère de l’équipement et le promoteur qui a réalisé ce projet ne sont pas responsable de la chute de l’ouvrage hydraulique de Feriana, a-t-il affirmé, estimant que l’accident été prévisible vu l’importance des précipitations.
Une équipe technique relevant du ministère devra, néamoins, se déplacer sur place en vue d’identifier les responsabilités, a-t-il encore dit.
Au cours de sa visite à Kasserine, le ministre s’est rendu seulement à l’ouvrage hydraulique précité, ce qui a suscité la colère des habitants de la Délégation de Majel Bel Abbès, a affirmé l’activiste et syndicaliste, Mbarek Ferhi. Dans une déclaration à la correspondante de l’Agence TAP dans la région, le syndicaliste a estimé que le ministre aurait dû visiter les habitant isolés de Majel Bel Abbès et évaluer les dégâts agricoles.
A noter que les intempéries qui se sont abattues sur la Tunisie, mercredi ont fait au moins cinq morts et deux disparus, selon un bilan du ministère de l’Intérieur.

Leave a Reply