Un accord cadre avec le Cluster ELENTICA opérant dans l’industrie électronique pour mettre la recherche scientifique au service de l’innovation

    Invité par ELENTICA, un Cluster (groupement d’intérêt économique) dédié à la promotion de l’industrie électronique, M. Slim Khalbous a rencontré, mardi 16 octobre 2018, un groupe d’industriels pour un échange de deux heures autour des mécanismes mis en place par le Ministère afin de favoriser la recherche scientifique orientée vers l’innovation en entreprise.

    M. Slim Khalbous était accompagné de Mme Samia Charfi Directrice Générale de la Valorisation de la Recherche, de membres du Cabinet, de responsables du Ministère ainsi que des directeurs d’établissements d’enseignement et de recherche proches de ce secteur. Mme Charfi a exposé les programmes du Ministère ainsi que les financements destinés à promouvoir le rapprochement entre les universités et les structures de recherche d’une part et les industriels désirant s’engager dans des projets de Recherche & Développement (Collabora, PRF, Post PFE, Mobidoc, etc).

    La présentation a été suivie d’une séance de questions-réponses entre le Ministre et les membres du Groupement Elentica qui ont permis de mettre en relief les multiples intérêts pour les entreprises de se rapprocher des chercheurs afin de développer leurs produits, leur processus de production et d’améliorer leur valeur ajoutée et leur compétitivité.

    Des exemples concrets d’expériences réussies ont été exposés et le débat a été ponctué par la signature d’un accord cadre de partenariat entre le Ministère et ELENTICA.

    Cet accord vise à encourager, développer et faciliter les activités de collaboration scientifique et technologique entre le Ministère et le Cluster et à participer à l’implémentation de cellules de Recherche & Développement et d’Innovation dans les entreprises de ce groupement.

    Ces activités porteront sur les énergies renouvelables et les solutions « Smart Grids », l’internet des Objets (IoT), les Smart Cities, les nouvelles technologies de la Santé (e-Health, dispositifs médicaux), l’agriculture (e-farming), l’Industrie 4.0, lighting & Optoélectronique, les voitures électriques & Voitures hybrides …

    Le Ministère et le Cluster vont œuvrer à l’identification des acteurs des deux parties suceptibles de stimuler la participation des entreprises du cluster dans les projets collaboratifs pour la R&D-I selon les mécanismes nationaux et internationaux.

    L’industrie électronique représente 10 000 emplois, dont 2000 ingénieurs, et génère plus de 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires à l’export.

    Source: MES

      Leave a Reply