La TRANSTU n’a pas l’intention d’annuler la gratuité du transpor pour les sécuritaires et les militaires

La Société des Transports de Tunis (TRANSTU) a annoncé, mardi, qu’elle n’a pas l’intention d’annuler la gratuité du transport pour les sécuritaires et les militaires.
Cependant, elle a appelé les ministères de l’Intérieur, de la Défense nationale et des Finances ainsi que l’Office national de la Protection Civile à assumer les coûts du transport gratuit afin de permettre à la société d’honorer ses charges.
Le chargé de la communication à la TRANSTU, Mohamed Chemli a précisé, dans une déclaration à l’Agence TAP, qu’un accord a été signé, en 2011, avec les ministères concernés portant sur le paiement des services de transport gratuit, ajoutant que ces ministères ont payé, seulement, une partie des montants dus en 2011 et 2012.
Chemli a ajouté que les dettes des ministères précités sont estimées à 20 Millions de Dinars (MD) par an, soulignant que la présidence du gouvernement envisage d’introduire ces montants dans les budgets des ministères concernés.
A noter que le décret gouvernemental numéro 2017-987 du 17 août 2017, fixe les méthodes de calcul du coût du transport gratuit des agents et des cadres des corps actifs dans les moyens du transport public appartenant aux sociétés nationales et régionales du transport terrestre.
L’article 4 de ce décret stipule que le ministère concerné ou l’Office national de la Protection civile doivent assumer le coût des services de transport gratuit assuré par les sociétés régionales et nationales de transport terrestre au profit de leurs agents.

Leave a Reply