La Tunisie abritera un concours de  » Huawei ICT academy  » (2018-2019)

La société Huawei a choisi la Tunisie en tant que premier pays africain francophone pour abriter la 3ème session du concours  » Huawei ICT academy  » (2018-2019) destiné aux étudiants spécialisés en informatique et télécommunications, a indiqué mardi, le ministre des Technologies de la communication et de l’économie numérique Anouar Maarouf.
Ce concours permettra de renforcer la compétitivité des compétences humaines sur les plans local et international et d’ évaluer les niveaux des étudiants par rapport aux normes internationales, en vue de combler les défaillances et consolider les moyens dans ce domaine, a-t-il ajouté conférence de presse organisée à la capitale .
La Tunisie attirera de ce fait l’attention et l’intérêt de plusieurs sociétés internationales opérant dans les domaines précités, a précisé Maarouf.
Selon la responsable du concours Sonia Triki, la compétition sera réalisée en 3 phases, dont la première aura lieu la semaine prochaine et permettra d’élire, 50 étudiants spécialisés dans le domaine de l’informatique et des télécommunications parmi 7 établissements universitaires ( tels que L’Ecole nationale des sciences de l’informatique, l’Ecole nationale d’ingénieurs de Tunis, l’Université centrale, la Faculté des sciences de Sfax et L’Institut supérieur des technologies de l’information et de la communication de Borj Cédria).
Dans une deuxième étape, trois candidats sur un total de 50 étudiants seront sélectionnés pour participer avec d’autres élèves dans le monde, au concours international (troisième étape) qui sera organisé, en mai 2019, au siège de la société à Shenzhen (Chine).
Pour le Vice-président, d’Entreprises Business Group de l’Afrique du Nord à Huawei, Li Juguang, ce type des compétitions constitue une opportunité pour consolider et renforcer l’avenir de la coopération bilatérale entre la Tunisie et la Chine et partant développer l’expertise tunisienne.
A ce jour, Huawei a coopéré avec plus de 300 universités à travers le monde, faisant intervenir plus de 450 instituteurs et formant plus de 10 000 étudiants par an, à travers le monde.

Leave a Reply