L’ALECA au centre d’un débat entre le Conseil des Chambres Mixtes et une délégation du Parlement Européen

L’environnement du commerce et de l’investissement en Tunisie et notamment la conjoncture économique du pays, l’accès au marché Européen et l’avancement des négociations sur l’ALECA, ont été au centre d’un dîner-débat organisé récemment par le Conseil des Chambres Mixtes en Tunisie (CCM).
Ce débat s’est tenu à l’occasion de la visite d’une délégation de la Commission du Commerce International du Parlement Européen (les 7 et 8 octobre courant), à Tunis, conduite par son Président, Bernd Lange,
La délégation est composée de parlementaires et de conseillers politiques européens représentants différents pays. Etaient également présents à cet évènement, les représentants d’une dizaine de Chambres Mixtes membres du CCM, l’UTICA, la CONECT, l’IACE et CJD Tunisie.
Lange a déclaré que cette visite est importante pour lui afin de rencontrer aussi bien le secteur public que le secteur privé en vue d’identifier les opportunités de collaborations avec la Tunisie mais aussi évaluer l’avancée des négociations de l’ALECA.
Intervenant Mourad Fradi, Président de la Chambre de Commerce Tuniso-Italienne a mis en exergue l’importance de trouver des accords dans le cadre de l’ALECA, afin d’accompagner le secteur de l’agriculture au niveau de plusieurs volets y compris le social. La mise à niveau de ce secteur, « est un préalable important à la signature des accords dans le cadre de l’ALECA ».
Fradi a ajouté  » qu’il était primordial, avant de lancer ce programme de mise à niveau, de réaliser une étude profonde de réforme de notre agriculture et mettre en place une politique prospective, pour permettre à la Tunisie de passer d’une politique alimentaire à une politique agricole « .
Au terme de cette rencontre, Mehdi Ben Abdallah, président du CCM, a affirmé que le Conseil des Chambres Mixtes de Tunisie est déterminé à être le partenaire important du Parlement Européen, de l’Union Européenne et du Gouvernement Tunisien, afin de soutenir le développement des relations bilatérales Tuniso-Européennes ainsi que l’accord l’ALECA.
Les représentants de l’UTICA, la CONECT, l’IACE et le CJD sont également intervenus pour présenter aussi bien leur perception que leur vision du développement des relations Tuniso-Européennes.

Leave a Reply