Les hôtels sinistrés à Nabeul ont besoin de beaucoup de temps, pour reprendre leurs activités (Elloumi)

Les cinq hôtels sinistrés, suite aux inondations, qui ont ravagées, samedi dernier, le gouvernorat de Nabeul, se sont retrouvés dans l’obligation de changer le lieu de résidence de leurs clients. Il faudra beaucoup de temps avant que ces établissements, dont notamment l’hôtel « Africa Jade » de Korba, puissent reprendre leurs activités économiques « . », a indiqué, samedi, la ministre du Tourisme et de l’artisanat, Selma Elloumi, dans une déclaration à l’agence TAP.
En marge d’une visite effectuée, samedi, à Nabeul, la ministre, a affirmé que  » les dégâts ont été enregistrés, surtout, au niveau des équipements placés au sous-sol, lesquels ont été submergés par les eaux, notamment dans les deux villes de Korba et Nabeul ».
« L’inventaire des pertes se poursuit à un rythme accéléré et ce grâce à une coordination entre le gouvernement et l’UTICA, afin de décider des mesures à prendre pour aider les entreprises économiques et les artisans », a-t-elle noté.
Des pluies torrentielles se sont abattues, samedi et dimanche derniers, sur le gouvernorat de Nabeul, provoquant des inondations, qui ont fait six morts et des dégâts matériels importants, au niveau du tissu économique (industrie, commerce, agriculture…).
A rappeler que le gouvernement avait décidé une panoplie de mesures au profit du gouvernorat de Nabeul, visant à aider les personnes sinistrées à reprendre un rythme de vie normal. Des campagnes de solidarité ont été, de même, lancées, par les composantes de la société civile, dans toutes les régions du pays, pour collecter les dons au profit des personnes sinistrées.

Leave a Reply