Budget du ministère du tourisme: Des députés s’interrogent sur l’avenir des recettes touristiques

    Les interventions d’un certain nombre de députés au début de la plénière consacrée au projet du budget du ministère du Tourisme et de l’Artisanat pour l’année 2019, ont été focalisées sur l’avenir des recettes du secteur du tourisme.
    Les recettes financières de ce secteur restent en dehors du pays, ont-ils souligné, précisant que les hôteliers et les propriétaires des agences de voyages demandent aux tour-opérateurs de transférer leurs argents dans les banques à l’étranger.
    Des députés se sont appuyés sur des récentes déclarations de l’ancien gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), CHedly Ayari qui s’est interrogé sur l’avenir des recettes du tourisme lors d’une plénière avant sa démission en février dernier.
    Sur un autre plan, les députés ont appelé le nouveau ministre du Tourisme René Trabelsi à diversifier le produit touristique et à booster le secteur touristique en s’appuyant sur la richesse des régions, et de ne pas se contenter du tourisme balnéaire.
    Ils ont en outre revendiqué le développement des services touristiques, l’exploitation des richesses du patrimoine et culturelles dans les régions intérieures et à accorder davantage d’intérêt aux festivals régionaux pour attirer les touristes et dynamiser l’économie dans les régions.
    Les députés ont fait remarquer que l’Etat a dépensé beaucoup d’argent dans ce secteur, dont la rentabilité reste faible à cause des difficultés auxquelles font face plusieurs hôtels et la hausse du taux d’endettement, ainsi que la détérioration de la qualité des services touristiques.
    Pour rappel, le budget du ministère du Tourisme atteint 144,418 MD, répartis sur les dépenses de gestion (66,418 MD) et les dépenses de développement (66,418 MD).

      Leave a Reply