L’Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA) est prête à appuyer et à accompagner la Tunisie en vue de réaliser ses objectifs économique et de développement, a affirmé la présidente de l’Agence Lee Mikyung.
La responsable de la KOICA qui effectue actuellement une visite de travail en Tunisie, s’est exprimée en marge d’un entretien tenu, lundi, avec le ministre du développement de l’investissement et de la coopération internationale Zied Laadhari, précise un communiqué du ministère publié lundi à Tunis.

Au cours de l’entretien, les deux responsables ont passé en revue la coopération bilatérale et les moyens à même de la renforcer au cours de la prochaine période, notamment la mise en place des systèmes numériques et électroniques en matière de gouvernance électronique.

Il s’agit notamment du projet e-people pour la lutte contre la corruption, le projet du renforcement de la gouvernance démocratique ainsi que la réalisation de la deuxième phase du projet TUNEPS de transformation numérique des marchés publics, dont la réalisation est prévue à la veille de l’année 2019.

Pour sa part, Laadhari a mis l’accent sur la nécessité de renforcer ce partenariat au cours de la prochaine période notamment dans le domaine du transfert de la technologie, le renforcement de la création et de l’innovation, l’encouragement de l’investissement dans les secteurs prometteurs, tels que les technologies de la communication, la modernisation de l’administration, les secteurs contribuant à l’intégration économique des jeunes, et l’appuie des start-ups.

Leave a Reply