Un navire supplémentaire sera affrété par la CTN pour porter le nombre des traversées sur la ligne Zarzis/Marseille à 12

Afin d’atteindre un total de 12 traversées sur les lignes maritimes Marseille/Zarzis, Zarzis/Marseille lors de la période estivale, la Compagnie tunisienne de navigation (CTN) est en train de finaliser les démarches d’affrètement d’un navire supplémentaire, a affirmé le PDG par intérim de la Ctn, Noureddine Chaibi.

Lors de son intervention dans une rencontre organisée, ce samedi à la fondation de la Maison de Tunisie à Paris, avec les représentants du collectif des associations de Zarzis (Caz), en Ile-de-France, M. Chaibi a ajouté qu’une fois les procédures accomplies, la CTN programmera 2 voyages, soit 4 traversées vers Zarzis pour atteindre un total de 12. Dans une déclaration à l’agence Tap, il a rappelé que la CTN a déjà programmé, pour la saison estivale 2019, quatre voyages, soit 8 traversées de Marseille vers Zarzis et vice-versa.

Au cours de la rencontre marqué par un débat houleux, les représentants du Caz ont menacé de boycotter la Ctn en cas de non satisfaction de leurs revendications qui concernent la programmation de 12 traversées sur les lignes maritimes Marseille/Zarzis, Zarzis/Marseille, pendant la saison d’été, ainsi qu’une traversée par mois sur les mêmes lignes en dehors de la haute saison.

 » Le collectif suivra de près la concrétisation des promesses annoncées par la Ctn « , a affirmé le coordinateur du Caz , Lazhar Toumi, ajoutant que la rencontre avec les responsable de la CTN et de Tunisair, à permis à ces associations  » de transmettre leurs demandes aux responsables des compagnies nationales de transport maritime et aérien « .

Le ministère du Transport a annoncé, le 13 décembre, l’augmentation du nombre de voyages maritimes de départ et à l’arrivée au port de Zarzis (sud tunisien) en direction et vers Marseille, (France) à 11 voyages à partir de l’été 2019.
 » Cette décision intervient en réponse à la demande accrue de la diaspora tunisienne originaire de la région du sud ainsi que des personnes désirant exploiter la ligne maritime directe liant Zarzis à Marseille « , selon un communiqué publié par le ministère du Transport.

Leave a Reply