Coup d’envoi du projet pilote d’utilisation de drones dans le secteur agricole

    Le projet pilote d’utilisation de drones pour une meilleure gestion des projets de développement dans le secteur agricole, a été lancé, vendredi.

    Ce projet est le fruit d’une convention de partenariat, conclue, le 26 juillet 2018, entre la Tunisie, la Banque Africaine de Développement (BAD) et la municipalité de Busan en Corée du Sud. C’est le fonds coréen KOAFEC, administré par la BAD, qui finance ce projet à travers un don de près d’un million de dollars (1 dollar US = 3,17 TND).

    Le projet sera mis en place dans le gouvernorat de Sidi Bouzid. Il consiste à utiliser les drones dans la collecte des données relatives au secteur agricole pour améliorer notamment le pilotage et le suivi des périmètres irrigués et le développement agricole et rural intégré.

    La technique développée aussi pour faire face aux effets des changements climatiques, permettra, en outre, de développer les outils de recensement agricole général et foncier.

    Le ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, qui donnait, vendredi, le coup d’envoi de ce projet, lors d’une cérémonie de remise des diplômes à des formés dans ce domaine, a souligné, que  » l’utilisation des drones va permettre un gain de temps et de coûts ».

    D’après lui, la technique aidera aussi à faire face aux catastrophes naturels, en particulier les incendies et pourrait être utilisée dans le domaine de l’eau et du sol.

      Leave a Reply